Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Coupable du meilleur.

26 Octobre 2015 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Metal Progressif

Quand Bathory ou Burzum ont commencé il y a vingt ans, il y avait quelque chose de vraiment malsain et de choquant. Vingt ans plus tard, je suis désolé, mais le monde n’a pas besoin d’un autre groupe influencé par Burzum. Le monde n’a pas besoin d’un autre groupe de thrash influencé par Master Of Puppets. Le monde n’a vraiment pas besoin de groupes comme ça, et pourtant, des milliers se lancent chaque année, et ils n’apportent rien de neuf.

Steven Wilson

Deliverance (2002)
Deliverance (2002)

Titre : A Fair Judgement

Artiste : Opeth

Genre : Metal Progressif avec Outro Doom

Pourquoi cette musique ?

Soyons aussi clair que la voix d'Akerfelfdt sur cette musique. A Fair Judgement fait parti de mes dix musiques préférés, tout genres et époque confondu. Le joyaux d'Opeth. Et entre autre la musique qui m'a fait connaître le groupe (mais ce ne fut pas celle que j'ai aimé en premier). Cette musique est une balade dans le torrent de violence qu'est l'album Deliverance.

Intro au piano démoniaque qui se termine par l'entrée en scène de Mikael qui nous envoute comme il a l'habitude avec sa voix clair incomparable. S'ensuit un refrain de guitare dans la pure tradition Opethique qui débouche sur le meilleur interlude du groupe à la guitare sèche avec toujours cette même douceur dans la voix du chanteur qui est même parfois doublé pour donner une encore plus grande profondeur à l'ambiance.

Et après ça... un petit solo, tout simple et mélodique, annonciateur du meilleur.

Et... Un putain de riff

Et...

THE BEST SOLO EVER

La putain de claque dans la gueule. Le solo cosmico-orgasmique qui à le plus grand mérite de ne pas faire dans la prétention technique mais de rechercher la finesse du son. Un pur chef d'oeuvre d'une musique déjà parfaite qui la propulse instantanément dans le top tier des claques dans la gueule que j'ai prise jusqu'ici.

Ah merde... merde... merde...

En plus y a une Outro...

Une Outro Doom-metal complètement suicidaire et dépressive, ultra pas mainstream, ultra risqué, ultra bien pensé qui rajoute un côté légendaire à ce titre P-A-R-F-A-I-T.

Pourquoi aujourd'hui ?

Car c'est l'anniv d'un pote qui est celui qui m'a fait découvrir Opeth à l'aide de cette musique. Comme quoi parfois, il suffit de partager ce qu'on aime pour changer la vie des autres.

Que l'une des meilleures musiques du monde soit avec vous, chaque jour !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article