Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Slap Master.

11 Octobre 2015 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Jazz Instrumental, Fusion

“On a longtemps craint que les bassistes ne s’éloignent de leur rôle d’accompagnateurs”

Marcus Miller

Renaissance (2012)

Titre : Detroit

Artiste : Marcus Miller

Genre : Jazz Fusion

Pourquoi cette musique ?

Pour vous montrez à ceux qui ne le connaîtrait pas, l'immense talent de Marcus Miller. Bassiste de renommé mondial, qui a travaillé avec les plus grands tout au long de sa carrière (Miles Davis, Nougaro, Jarre, Franklin etc...).

Il se distingue par sa grande maîtrise du Slap ou Slapping qui est une technique de jeu étendu qui consiste à produire un son percussif sur un instrument non prévu à cela. La musique d'aujourd'hui met bien en avant cette technique, accompagné d'une multitude d'instrument pour rendre un morceau de fusion complètement groove.

The Performer

La renommé de Miller ne s'est pas faite exclusivement en studio. Comme tout Jazzman qui se respecte, c'est avant tout sur scène qu'il a vécu et joué. Ses nombreuses performances live incroyable sont innombrables et je tombe parfois aux grès de mes recherches sur le bonhomme sur des commentaires ahurissants (datant de 2005) :

Marcus Miller fut surement le meilleur concert que j'ai put faire à Jazz a Vienne. Il y a 2-3 ans. Le concert a débuter a 22h et finit a 2h30 du matin , il fait 5 rappels au total Tout l'amphithéatre de Vienne était debout pour l'applaudir et tout le monde dansait. C'est la seul fois ou j'ai vu cela a Vienne ou d'habitude c'est plus un publique calme mais mélomane qui vient écouter et admirer le talent des artistes. Mais ce jour la il avait tellement foutu le feu que c'etait partit dans tout les sens.

Pourquoi aujourd'hui ?

Je suis rentré des vendanges et j'ai beaucoup d'artiste et de musique à partager. Marcus Miller fut ma première découverte que j'ai d'ailleurs écouté avec un matos complètement dingue, je peux vous dire que mes oreilles s'en rappellent. Le perfectionnisme de l'artiste m'a scotché et ce son de basse diabolique... no comment.

Que la musique soit avec vous, chaque jour !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article