Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

La-Bête-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom

15 Avril 2016 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Rock Français

Plus d’alcool du tout, aucun manque. 15 cigarettes par jour, j’aimerais descendre à dix mais je me maintiens à quinze, ce qui est mieux que deux paquets et demi… naguère.

Renaud

Morgane de toi (1983)

Titre : Dès que le vent soufflera...

Artiste : Renaud

Genre : Variété

Origine : France (Paris)

Pourquoi cette musique ?

J'adore Renaud, la plupart de ses textes sont très inspirés, celui d'aujourd'hui est archi-connu et je l'écoutais beaucoup quand j'étais plus jeune. Le genre de musique qui m'a fait aimé la langue française en musique. Le poète vulgaire utilise avec brio le champ lexical de la mer avec celui (comme très souvent) des bistros. Jeu de mots, métaphores, hommages, argot et humour. Du pur Renaud. Un classique.

La bêtes aux grandes oreilles.

Tel était le nom donné par les Marins aux Lapins, ces bêtes maudites en mer qui ronger les cordages en chanvre et l'étoupe qui empêche les infiltrations d'eaux. J'ai compris aujourd'hui où en voulait venir Renaud en parlant de Lapin tout à la fin de la musique qui est absolument interdit de prononcer en mer !

On parle à demi-mot de « pollop », de « cousin du lièvre », de « zébro », de « coureur cycliste », voire de la « langoustine des prés ».

Pourquoi aujourd'hui ?

Un Lapin qui prend la mer... Dans One Piece... ça présage rien de bon !

Que la musique soit avec vous, chaque jour !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article