Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Médaille d'or du bandonéon.

6 Août 2016 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Flamenco - Bossanova - Acoustique - Tango

“Sans style, il n’y a pas de musique ”

Astor Piazzolla

Astor Piazzolla (1921-1992)
Astor Piazzolla (1921-1992)

Titre : Adios Nonino

Artiste : Astor Piazzolla

Genre : Tango

Origine : Argentine

Pourquoi cette musique ?

L'avantage, le grand avantage; quand on tien un blog de musique quotidiennement, c'est qu'à un moment, forcément. On tombe sur un genre qu'on ne connait absolument pas. Comme ce fut le cas avec la Bossa que je commence à beaucoup apprécier, comme ce fut la cas avec le Flamenco, que je commence à apprendre à la guitare. Et c'est au tour du Tango aujourd'hui de faire son entrée sur Un Jour Une Musique. Avec l'une de ses légendes : Astor Piazzolla.

Le Tango, c'est tout une histoire, complexe et flou à l'origine. Le mot en lui même Tango, désignait l'endroit où le négrier parquait les esclaves avant l'embarquement du temps de la traite négrière. D'après Wiki : Le Tango comme genre musical est né, avec la danse du même nom, à Buenos Aires entre 1850 et 1900, d'un mélange de nombreuses formes musicales européennes, de la musique latino-américaine (comme l'Habanera) et d'une rythmique africaine (Milonga,Candombe, Murga). Bien que le fondement harmonique du tango soit européen, la rythmique contient en partie encore des modèles africains et latino-américains (comme le rythme Habanera). Les premiers tangos avaient un rythme avec une mesure en 2/4 mais plus tard, vers 1920, le rythme en 4/4 s'imposa. Le mode de jeu des orchestres de tango est en partie polyphonique, et réparti de manière égale entre les groupes instrumentaux, si bien que les instruments se relaient dans leur fonction d'instrument rythmique ou comme instrument portant le thème et le contrecanto.

Il jouait du ... debout.

Astor Piazzolla est un joueur de Bandonéon. Je ne connaissais pas cet instrument avant le mois d'Août. Ne faites surtout pas l'erreur de le confondre avec un accordéon ! On voit à quel point une nouvelle fois, l'origine d'un genre à son Histoire (avec un grand H) puisque le bandonéon est un instrument d'origine Allemande, un pays qui a toujours été très en lien avec l'Argentine.

C'est un instrument à vent et à clavier, composé d'une partie mécanique, d'un soufflet et d'une caisse, très proche de la structure d'un accordéon, c'est également un instrument à anche libre. Astor Piazzolla avait la particularité de jouer de cet instrument debout et non assis comme il était coutume de le jouer. Il fut également un précurseur comme put l'être Paco De Lucia dans le Flamenco puisqu'il complexifia le Tango de manière à le rendre beaucoup moins dansant (au grand dam de nombreux puristes de l'époque). Une de ses autres compositions qui reprends l'Hiver de Vivaldi (dont je ferais un article en temps et en heure) mélange parfaitement cette origine harmonique européenne et cet instrument sublimé dans la pampa Argentine.

Pourquoi aujourd'hui ?

Un petit pavé de temps en temps, ça ne fait de mal à personne n'est-ce pas ? J'espère que la musique de Piazzolla (qu'on ne peut résumé qu'à un seul morceau) vous plaira, car de mon côté, elle m'a touché directement. Et puis... quoi de mieux qu'un été chaud pour écouter du Tango ?! Et quoi de mieux pour ouvrir ses JO en Amérique du Sud qu'une musique du pays rival de l'organisateur ?!

Que la musique soit avec vous, chaque jour !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article