Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Yusuf et le chat.

14 Août 2016 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Folk - Folk Rock

« Je voulais en finir avec la vie de popstar. Je voulais apprendre, étudier, vivre et profiter d’une liberté que je n’avais jamais connue auparavant »

Cat Stevens

Tea for the Tillerman (1970)
Tea for the Tillerman (1970)

Titre : Father and Son

Artiste : Cat Stevens

Genre : Folk

Origine : Angleterre (Londres)

Pourquoi cette musique ?

Cat Stevens, véritable pop star dans les années 70 qui sortit des tubes à la pelle et des albums très correct, à soudainement disparu du circuit médiatique après... une conversion religieuse à l'Islam... c'est assez rare pour un Américain (qui plus est, connu) pour être signalé. On pense notamment à Mohamed Ali.

Father and Son est un titre Folk absolument magnifique. Aux paroles d'une rare beauté. Parlant de la relation père fils, du changement, voir du deuil, du chemin parallèle de deux vies qui sont liées et pourtant si différentes.

Sa conversion à l'Islam

Alors qu'il a une vingtaine d'années, Stevens, nageant seul à Malibu, Californie, est emporté vers le large par un fort courant. Se voyant perdu, il dit alors « God, if you help me, I’ll work for you » (« Mon Dieu, si vous m'aidez, je travaillerai pour vous »). Au moment où il prononce ces mots, une vague le repousse vers le rivage. S'estimant miraculeusement sauvé, il se met en devoir d'honorer sa promesse et entame une recherche spirituelle. Au début des années 1970, il s'intéresse au Zen et au Yi Jing, à la numérologie, au tarot et à l'astrologie. Il se tourne également vers la Bible.

Son frère, David, qui visite Jérusalem et qui connaît l'intérêt de Stevens pour les religions, lui en rapporte une traduction du Coran. Stevens lira alors beaucoup sur l'islam et sera définitivement convaincu : « Je réalisai alors que celle-ci était la vraie religion ». Il se tourne finalement entièrement vers l'islam, choisit de renoncer à sa vie d’artiste folk et prend le pseudonyme de Yusuf Islam en décembre 1977. Il épouse Fauzia Mubarak Ali le 7 septembre 1979 à Londres à la mosquée de Regent's Park. Il vit aujourd’hui au Royaume-Uni avec sa femme, ses filles et son fils. Il participe à des mouvements musulmans (il a fondé une association d’aide aux musulmans) et continue à chanter principalement des chansons religieuses (anasheed), ainsi que pour des opérations caritatives (comme pour le tsunami de 2004). Sa conversion l’amène à se questionner sur la compatibilité entre le business musical et la pratique rigoureuse de l’islam. C'est pourquoi il arrête pendant des années de chanter des chansons autres que religieuses.

Pourquoi aujourd'hui ?

Celui qui fut appelé Cat par une fille qui trouvait qu'il avait des yeux de chat fait maintenant parti de mon maigre répertoire à la guitare. Et c'est avec plaisir que je partage ce superbe morceau de paix sur mon blog avec vous.

Que la musique soit avec vous, chaque jour !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article