Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Le plus gros enfoiré de la littérature.

22 Septembre 2016 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Rock Progressif

Au bout de dix heures de combat, quand j’ai vu la flotte du Chah flamber d’un bout à l’autre de l’horizon, je me suis dit : "Benvenuto, mon fagot, t’as encore tiré tes os d’un rude merdier."

Jean-Philippe Jaworski

Gagner la guerre (2009)
Gagner la guerre (2009)

Titre : Down The Dolce Vita

Artiste : Peter Gabriel

Genre : Rock Progressif

Origine : Angleterre

Pourquoi cette musique ?

J'ai flashé sur le premier album de Peter Gabriel, deuxième musique que je vous propose en un mois ! Mais ça en valait la peine car je vais vous parler d'un bouquin aujourd'hui et je n'ai pas trouvé meilleure musique pour coller à l'ambiance de ce livre : Gagner la guerre de Jean-Philippe Jaworski.

Pourquoi ce livre ?

J'avais déjà également parlé de cet auteur dans un précédent article du nom de Janua Vera, un recueil de nouvelles dans un monde imaginaire d'héroïque fantasy où l'on suit 7 histoires différentes. Gagner la guerre est le développement de l'une de ces histoires, celle de Benvenuto Gesufal. Charmeur et débrouillard, ordure et assassin.

Ecrit à la première personne. Ce livre nous raconte l'histoire du maître espion d'un Podestat (sorte de président) de la république de Ciuadalia (sorte de Venise en pleine renaissance). Intrigue politique, coups bas, meurtre, viol, traîtrise, exil, magie, humour noir, description médicale très précise...

Du fignolage littéraire, c'est très agréable de lire de l'héroïque fantasy avec une telle plume et encore plus agréable de ne pas suivre l'histoire d'un bon samaritain mais bien du plus gros enfoiré de la littérature française. C'en est presque éprouvant. Jetez à la poubelle les supers vilains de cinéma tout raté et rencontrez Benvenuto. Le seul homme qui vous raconte sa vie de vice et de sang sans broncher. Il lui arrive même d'avoir des remords, vous pourrez vous identifiez.

Pourquoi aujourd'hui ?

J'ai lu ce livre cet été et découvert cette musique en même temps, j'ai trouvé l'association entre intro épique et riff de hard parfaitement adéquate avec l'ambiance du bouquin et le caractère de son personnage principal !

Que la musique et la littérature soit avec vous, chaque jour !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

françois 22/09/2016 10:37

Je me permets de te suggérer un titre de JL Aubert, sur lequel je suis retombé et qui colle bien à cette période trouble que nous vivons depuis quelques temps : "Attentat", de l'album "Bleu Blanc Vert", de 1989 ; second et excellent album solo après l'éclatement de Téléphone.

Léonard Sanchez 23/09/2016 18:51

Je vais écouter ça merci ! J'ai jamais vraiment su par où commencer Téléphone (mais ai-je vraiment envie de commencer?), mais JL Aubert me tente déjà beaucoup plus.