Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Mais ils sont foo !

15 Septembre 2016 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Stoner - Grunge - Rock Indu

"Défi rock & roll musclé, où Foo Fighters réalise à la perfection le genre d'hymnes accrocheurs et triturés pour lesquels ils sont connus, sans se soucier de ce qu'on en pensera."

Entertainment Weekl

Wasting Light (2011)
Wasting Light (2011)

Titre : Rope

Artiste : Foo Fighters

Genre : Post-Grunge, Hard Rock

Origine : Etats-Unis

Membres : Dave Grohl / Pat Smear / Nate Mendel / Taylor Hawkins / Chris Shiflett

Pourquoi cette musique ?

J'avoue. Je ne connaissais absolument pas les Foo Fighters, j'étais passé à côté comme j'étais passé à côté de Queen Of The Stone Age avant l'année dernière. Je savais juste que Dave Grohl, le batteur du groupe avait formé ce groupe après le décès de Kurt Cobain. J'ai donc toujours eu cette sorte d’appréhension en me disant : "après tout, c'est Nirvana 2.0"

Et bien... oui et non.

Oui c'est très proche du grunge bien sale que pouvait envoyer Cobain... mais c'est tellement plus heavy. C'est du gros Hard Rock des familles, en beaucoup plus moderne que les vieilles huîtres des années 70/80. Enfin moderne... l'album dont est tiré la musique du jour a été enregistré dans un garage ! Et je comprends la démarche.

Pro Tool

By Wiki : Lorsque Grohl explique à Vig qu'il souhaite enregistrer l'album de manière analogique dans son garage, le producteur est d'abord incrédule : cela fait plus de dix ans qu'il n'a pas travaillé ainsi. Grohl lui explique ses raisons : il veut« capturer l'essence même du groupe, comme sur leurs deux premiers disques ». Selon lui, « la magie c'est d'être dans un groupe capable de jouer à guichets fermés à Wembley, mais également de faire un disque dans son garage. […] Où est le rock 'n' roll sinon ? ». Grohl reconnaît que d'enregistrer de cette façon est « un moyen d'avoir un son vraiment primitif », parfois imparfait, mais c'est également l'occasion d'innover, d'aller à contre-courant de ce que les gens attendent et de « faire un disque comme on doit faire un disque ». Pour lui, les méthodes informatiques ne sont pas sans défauts : « avec Pro Tools, tu peux tout contrôler. Et quand j'écoute la musique d'aujourd'hui, j'ai l'impression que la batterie est une machine, ça enlève toute vie de la musique ». Shiflett et Hawkins abondent dans ce sens, le premier estimant que « le rock 'n' roll est fait de défauts et d'imperfections », tandis que le second souligne l'artificialité du rock contemporain : « les musiciens jouent, puis quelqu'un modifie ensuite les pistes pour obtenir le son désiré ». Pour lui, ce projet en analogique est un moyen pour le groupe de « retrouver sa liberté artistique ». Mendel explique aussi qu'ils ont grandi en faisant des disques sur bandes : ils ont donc conscience de la sonorité et des limites que ce type d'enregistrement implique. Ainsi, Grohl n'hésite pas à dire qu'ils ont voulu faire« un album au son plus brut et quelque peu imparfait ».

Pourquoi aujourd'hui ?

Après moult écoute, verdict (verdict compliqué), c'est le titre Rope qui sort du lot (mais ce morceau tenait la corde avec Bridge Burning et le très agressif White Limo).

Que la musique soit avec vous, chaque jour !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article