Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Citrouille facho et saturation païenne.

31 Octobre 2016 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Death Metal - Black Metal - Doom Metal

«Alors que de partout explosent d'inquiétude les metalleux, soucieux de voir ternie l'image du metal. Soyez cohérents un peu, merde. Quitte à avoir l'air de gros cons, autant que les gens nous perçoivent comme les pires.»

Adrien Havet

Filosofem (1993)

Titre : Jesu Dod

Artiste : Burzum

Genre : Black Metal

Origine : Norvège

Membres : Varg Vikernes

Pourquoi cette musique ?

L'unique compositeur de ce projet musical est un meurtrier fasciste anti-chrétien indépendant et fan absolu du Seigneur des anneaux. Et oui. Aujourd'hui, on s'attaque à la légende du Black Metal : Varg Vikernes et son Burzum !

Si les clichés ont la vie dur dans le Black Metal, on peut dire que c'est à cause de gars comme Varg Vikernes, faut dire qu'il n'a jamais fait les choses à moitié : meurtre d'un guitariste d'un autre groupe (un communiste), blog au contenu néo-nazi pendant sa "retraite" en prison (pas vérifié), incendie de plusieurs églises norvégiennes pour; je cite cet article completqu’il considère comme une juste rétribution pour les exactions de la chrétienté à l’encontre de la culture païenne nordique.

Je pourrais encore alimenter le tableau pendant des heures en vous parlant de son survivalisme en Corrèze, ses séances photos légendaire, ses refus d'implication dans sa déification auprès des NSBM etc... 

 

Pourquoi cette musique II ?

Ici... on parle de musique. Enfin j'essai. Burzum est né à une époque où le Black Metal naissait. C'était encore peu identifiable et très marginal. On est vraiment bien les loin de la notoriété (relative) qu'à ce genre dans l'univers Metal de nos jours. Burzum a toujours été marginal musicalement. Et être marginal dans un milieu marginal... je vous laisse deviner le résultat.

C'est une musique extrême. Mais alors... extrême. 

Pas nécessairement dans la violence des mots (il n'y a pas de langage politique dans ces textes), pas nécessairement non plus dans l'agressivité sonore (on est loin de l'approche brutale du Black traditionnel) : l'originalité de Burzum vient de l'intérieur de sa musique, de sa production volontairement dégueulasse, de sa saturation inaudible au maximum, de son ambiance d'une noirceur à couper au coûteau de Rambo. C'est une musique effrayante de différence, c'est le genre de musique qui est à l'opposé le plus total de la conception générale et admise par tous de ce qu'est, doit être et sera la musique. Burzum, ça vous bouge tout, le corps, le cerveau, le cœur. Ces musiques défient vos idées reçus sur la conception même du son. Je trouve ça très fort. 

 

Pourquoi aujourd'hui ?

Je ne vais pas parler de ce groupe le jour de la fête des grand-mère non plus.

Que la musique soit avec vous, chaque jour !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article