Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Paille d'or.

5 Novembre 2016 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Soul

“Or vaut ce qu'or vaut. ”

Antoine Loisel

No Time For Dreaming (2011)

Titre : Golden Rule

Artiste : Charles Bradley & The Menahan Street Band

Genre : Soul

Origine : Etats-Unis (Floride)

Pourquoi cette musique ?

Talent qui fut révélé sur le tard, Charles Bradley est une véritable révélation de la musique Soul. On dirait qu'il sort tout droit des années 70 et nous prouve (si on en avait besoin) que la musique Soul dépasse le temps. Sa voix est en or.

One Piece Film Gold

Je viens de voir le 13eme film One Piece au cinéma avec mon neveu, en voici ma longue critique :

Bah... c'est le meilleur film One Piece je pense. Au niveau du scénario, de l'ambiance, des personnages, y a un réel travail de fond qu'Oda entreprend depuis Strong World et ça se ressent. Les défauts d'un format court comme celui d'un film se gomment de plus en plus.

Ce que j'ai aimé
-Le lieu du film, c'est du One Piece tout craché, dans la démesure, les délires et le n'importe nawak
-Le méchant du film, il est pas parfait mais son mini-flashback, son charisme et sa puissance le rende assez bien pour pas devenir un random qu'on oubliera
-Les personnages secondaires : que ça soit Karina ou les sbires du bad guy, ils sont drôles et puissants, ça change un peu des pots de fleurs habituels dans les films. Surtout dans Z...
-Rob Lucci. Quelle classe... c'est indécent, il fait passé Sabo pour un puceau niveau charisme.
-Le scénario : le point fort du film. C'est fun, y a des retournements de situation, pas de passage à vide aussi profond que dans les autres films.
-Max la relance : Haha. Super perso, j'espère le revoir en manga !

Ce que j'ai moins aimé
-Le Gear 4 : trop rapide, trop confus, pas assez présenté même si la puissance est respecté et que le bad guy touche plus une bille quand Luffy le sort
-L'humour, c'est pas le manga, mais on a connu pire.
-Certain point comme Zoro qui se fait niquer, Chopper qui sert à rien, Sanji qui sert autant que Chopper. Mais bon c'est du film, c'est pas bien grave, faut bien laisser de l'espace aux autres dans un format si cours.
-Le coup final du coup. Pourquoi est-ce aussi confus ?

Conclusion : je pense que c'est le film qui se mélange le mieux au Manga, vu qu'on apprends des truc, qu'y a plein de perso qu'on connait, il est très digne par rapport à la trame original. Il est vraiment bien.

Perso par perso :

-Luffy : Du Luffy de film, mais il est bien au centre comme d'habitude, c'est le Héro quoi, c'est celui qui fait le plus rire cela dit.
-Zoro : la victime du film.
-Sanji : la victime du scénario
-Chopper : sert vraiment à rien.
-Nami : Le personnage principale du film, dans un film sur l'or, pas étonnant, et c'est très cool !
-Robin : peu mise en valeur, discrète comme d'habitude mais moins que Chopper et Sanji
-Pipo : au top.
-Brook : bien marrant
-Franky : très utile pour l'intrigue, on le voit pas mal c'est cool.

-Akainu : non mais sérieux... dans le manga, que ça soit une victime fasse aux 5 étoiles, passe encore. Mais que Rob Lucci lui donne des directives, le pauvre.
-Rob Lucci : On le voit peu, mais il est d'une badesserie à tomber par terre.
-Sabo : Useless
-Spandam : le guest comique, useless par essence.
-Koala : une scène et puis s'en va
-Max la relance : super perso d'Oda, très fun, très stylé, très One Piece. J'aimerais le revoir dans le manga.

-Karina : très bon personnage, le cœur de l'intrigue avec Nami
-Le bad guy : très bon méchant comme j'ai souligné déjà plus haut. Il est très fort, il en jette, il a un p'tit flashback très cool, sa dernière confrontation pourrait parraître ringarde mais j'ai trouvé que ça collé bien parce qu'il est très efficace quand même.
-Baraka : Pouvoir super sympas et très bien mis en valeur
-Dédé : Très drôle
-Mec à la grosse tête : pas mis de côté, bien mis en valeur aussi.

3 scènes marquantes du films :

-La course de bagnole, un peu too much mais les personnages dans la courses sont sympathiques et finalement ça passe
-Le grand casse : la scène centrale du film, très fin et original. (avec une apparition d'Absalom useless)
-La scène du ventilateur : Sacré Max. Bien rigolé aussi.

CE QU'ON APPRENDS ET QU'ON SAVAIT PAS DANS LE MANGA :

-L'éveil d'un paramécia style Mr.3, donc qui crée une matière donne ce que peut faire le méchant donc. Très impressionnant et très puissant. Cela nous donne une idée donc.
-Et évidemment...ce que dit Max dans la scène du ventilateur à propos du granit marin... LE FLUIDE NE FONCTIONNE PAS SUR LE GRANIT MARIN.

Pourquoi aujourd'hui ?

Vu le film ! Partage une musique en lien avec l'or, pas compliqué ! 

Que la musique soit avec vous, chaque jour !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article