Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Mika Vaino; Ø.

11 Mai 2017 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Electro - Dubstep

« N’importe quel imbécile intelligent peut rendre les choses plus grandes, plus complexes et plus violentes. Il faut une touche de génie – et beaucoup de courage – pour aller dans la direction opposée. »

E.F. Schumacker

Metri (2005)

Titre : Lasi

Artiste : Ø (Mika Vaino)

Genre : Experimental, minimal, electro, noise

Origine : Finlande

Pourquoi cette musique ?

Je me permettrais de cité cet article pour remplir le mien d'un homme que je connaissais pas jusqu'ici :

Il avait pour coutume de dire que sa musique préférée était le son d’une fréquence continue à 50 Hz, soit le son de l’électricité dans son plus pur et plus simple appareil. Il était tout à la fois un pionnier de la techno, une icône de la noise, et un père de l’electronica. Son nom n’est pas le mieux identifié de la sphère électronique, mais il en était un innovateur immensément influent, un radical libre, un expérimentateur impénitent.


Né en 1963 à Turku, en Finlande, Mika Vainio avait commencé sa carrière au début des années 80 comme batteur dans divers collectifs de musique bruitiste et industrielle. Egalement féru de dub jamaïcain, c’est la révolution acid house qui détermina pour de bon sa vocation musicale. Il fonda le duo Corporate 09, pionnier de la scène électronique scandinave, participa à l’organisation des rave partys Hyperdelic Housers, et fonda le label Säkhö («électricité», en finnois) avec Tommi Grönlund, un étudiant en architecture féru comme lui de sonorités extrêmes et d’ultra-minimalisme. C’est sous le nom de Ø («diameter») qu’il publia sur le label ses premières œuvres en solo, des exercices de techno industrielle flirtant avec la désolation et la musique conceptuelle

Réputé pour la sévérité de son art et sa taiseuse austérité, typique de son pays, Mika Vainio n’en était pas moins un pince-sans-rire impitoyable, qui constellait volontiers ses pièces les plus âpres et arides de saillies sonores pleines d’esprit. A ceux qui lui reprochaient de produire une musique inhumaine, il rétorquait souvent composer pour les insectes et les microbes. Il laisse une empreinte indélébile dans la musique électronique, et bien au-delà.

Pourquoi aujourd'hui ?

Mika Vaino nous quitta le mois dernier, dans un silence et dans une indifférence qui rend hommage à la musique qu'il créa tout au long de sa carrière.

Que la musique soit avec vous, chaque jour.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article