Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Le guitariste devenu marquis.

7 Juillet 2017 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Flamenco - Bossanova - Acoustique - Tango

D'azur à une mer d'azur et d'argent, au rocher du même sommée d'un donjon d'or ouvert du champ

Blason de la maison Segovia

Andrés Segovia Torres (1893 - 1987)

Titre : Asturias

Artiste : Andrés Segovia

Genre : Guitare Classique

Origine : Espagne (Linares)

Pourquoi ce compositeur ?

La première fois que Segovia se produisit en public fut en Espagne, à l'âge de seize ans, et quelques années plus tard, il fit son premier concert professionnel à Madrid, exécutant des transcriptions pour guitare de Francisco Tárrega et quelques œuvres de Johann Sebastian Bach, qu'il avait transcrites et arrangées lui-même. Bien qu'il ait toujours été découragé par sa famille et méprisé par de nombreux élèves de Tárrega, il a toujours persévéré dans la poursuite de ses études de guitare.

La technique de Segovia diffère de celle de Tárrega et ses adeptes, tels que Emilio Pujol. Comme le grand guitariste Miguel Llobet (qui a peut-être été son professeur durant une courte période), Segovia grattait les cordes avec une combinaison des ongles et de la pulpe des doigts, produisant un son plus puissant que ses contemporains. Avec cette technique, il était possible de créer une plus grande gamme de timbres qu'en utilisant seulement la pulpe ou seulement les ongles. Historiquement, les guitaristes classiques ont débattu de laquelle des techniques était la meilleure. Alors que de nos jours la plupart des guitaristes jouent en combinant la pulpe et les ongles, quelques-uns préfèrent le timbre plus tamisé des bouts du doigt. Quelques-uns fondent leur choix sur le type de lieu d'exécution. Les élèves de Tárrega étaient plus destinés à jouer dans de petites salles, plutôt que dans les grandes salles de concert auxquelles Segovia aspirait[réf. nécessaire].

Beaucoup d'anciens musiciens croyaient que l'interprétation de Segovia ne serait pas acceptée dans la communauté de la musique classique car, dans leur idée, la guitare ne pouvait être utilisée en musique classique. Cependant, l'excellence de la technique de Segovia et son toucher particulier étonnèrent le public. Dès lors, la guitare ne fut plus regardée comme un instrument strictement populaire, mais comme également appropriée à la musique classique.

Anoblissement 

Guitariste classique, en reconnaissance de ses apports à la musique et aux arts, Segovia fut anobli le 24 juin 1981 par le roi d'Espagne Juan Carlos qui l'éleva au rang de premier marquis de Salobreña. Son nom devint formellement El señor don Andrés Torres Segovia, marqués de Salobreña (« Le Plus Illustre Seigneur Marquis de Salobreña »). On lui accorda également le blason suivant : en campo de azur sobre ondas de azur y plata, unas rocas de su color, sumadas de una torre donjonada de oro, aclarada de azur (« d'azur à une mer d'azur et d'argent, au rocher du même sommée d'un donjon d'or ouvert du champ »).

Pourquoi aujourd'hui ?   

On termine cette semaine à la thématique Espagnole avec l'un de ses plus grands guitaristes classiques.

Que la musica esté con usted cada día !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article