Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Le conservateur.

12 Août 2017 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Piano

“Qui dit conservateur dit surtout conservateur de soi-même.”

Georges Bernanos

Nikolaï Karlovitch Medtner (1880-1951)

Titre : Fairy Tales opus 51 no. 3

Compositeur  : Nikolaï Medtner

Interprète :  Vladimir Horowitz

Genre : Piano, romantique, post romantique

Origine : Russie / Pologne

Article annexe :

Rach 'n' roll !

Pourquoi cet compositeur ?

Nikolaï Medtner fut l'un des plus grand compositeur et pianiste Russe du siècle dernier, il fut malheureusement "oublié" (à son grand dam) au profit de Rachmaninov, Scriabine et autre Prokofiev alors que Medtner était tout aussi voir plus prolifique que ces derniers et possédait un sens très aigu du conservatisme musical.

Pour tout dire, c'était le genre de compositeur à considérer la musique moderne ou tout ce qui en approche d'hérésie, invoquant les  « Lois sacrées de l'Art éternel » à une époque où le langage musical est en pleine mutation, défenseur de la tonalité, de l'harmonie et du contrepoint issu des grands maîtres du passé, il défend ses opinions très conservatrices dans un essai publié en 1935 avec le soutien de Rachmaninov intitulé La muse et la Mode. Sa vie durant il sera très critique du travail de l'avant-garde musicale qu'il qualifiera même d’« hérésie ». Cette avant-garde, pour lui, ne commence ni par Stravinsky, Debussy ou Prokofiev, mais bien avec Strauss ou Reger ! Son œuvre importante suit entièrement cette trajectoire : du premier au dernier opus, jamais le compositeur ne renoncera au langage, aux formes et aux techniques musicales hérités de ses maîtres Bach, Beethoven ou Brahms.

Pourquoi aujourd'hui ?   

Toujours dans ma folie furieuse des pianistes et compositeur Russe que je découvre de jour en jour, constatant l'incroyable niveau artistique de ces compositeurs de ce lointain et si proche grand pays.

Que la musique soit avec vous, chaque jour !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article