Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

MCMLXXIX

26 Octobre 2017 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Rock Alternatif - Art Rock

Gene Simmons, de Kiss, est apparu pendant mon sommeil. Il disait : « Joe Strummer, le leader des Clash, est une citrouille ivre et fracassée ! »

Billy Corgan

Mellon Collie and the Infinite Sadness (1995)

Titre : 1979

Artiste : The Smashing Pumpkins

Genre : Rock Alternatif

Origine : Etats-Unis (Chicago)

Article connexe :

MCMLXXXV / Profanation intellectuelle

Pourquoi cette musique ?

Je suis largement passé à côté de ce groupe lors de mes pérégrinations volatiles et versatiles (triple oxymore combo X3) de ma jeunesse alors que nombre de mes collègues écoutait ce groupe Américain dont je doutait de la portée et de l'ambition musicale. Si 1979 n'est pas le titre le plus connu de l'un de meilleur album que je vous présente aujourd'hui, elle est très représentative d'un style, d'une époque, d'un rock alternatif MTV et assumé.

Un grand album

By wiki :

Mellon Collie and the Infinite Sadness a été certifié neuf fois disque de platine par la Recording Industry Association of America. Salué par les critiques pour son ambition et sa portée, il offre au groupe sept propositions aux Grammy Awards en 1997.

Mellon Collie and the Infinite Sadness est un album-concept, dont les chansons tournent autour du symbolisme du cycle de la vie et de la mort. Corgan dit de cet album qu'il était basé sur « la peur humaine de la mort ». Il puise ses influences musicales auprès de groupes "heavy" et des groupes "cold" précisant qu'il a grandi en écoutant The Cure, Siouxsie and the Banshees, Bauhaus et New Order. La nature tentaculaire de l'album signifie qu'il est composé de multiples influences par leurs compositions telles que le rock, le heavy metal, la pop, le grunge, ou encore la new wave, la musique électronique et classique. Cet éventail de styles contraste avec le sentiment de « saveur uni-dimensionnelle » perçu par les critiques sur les précédents albums.

Les Smashing Pumpkins font de Mellon Collie and the Infinite Sadness un album riche et contrasté : les styles basculent d'une chanson à une autre. Ainsi, Billy Corgan propose une image entre la pénombre et le clair-obscur. Les textes des chansons de Mellon Collie and the Infinite Sadness, à la fois spirituels et enragés, font état du comportement schizophrénique de Billy Corgan. Le compositeur transmet son sentiment de mélancolie et de désenchantement, à travers ses textes poétiques, métaphoriques, rêveurs et déchaînés, sur des thèmes comme l'amour, la paix, la nostalgie, la rage ou la haine. L'album présente ainsi quatre types de morceaux différents : rêveurs, agressifs, sombres et psychédéliques.

Pourquoi aujourd'hui ?   

Parce qu'il y a exactement 38 ans, on était en 1979. Dingue dingue dingue.

Que la musique soit avec vous, chaque jour !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article