Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Dans la famille Coltrane... je voudrais le père.

28 Septembre 2018 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Blues - Country Blues - Blues Rock

Pendant l'année 1957, j'ai connu par la grâce de Dieu un réveil spirituel qui allait me conduire à une vie plus riche, mieux remplie, plus productive. À cette époque, en signe de gratitude, je Lui ai humblement demandé qu'Il me donne les moyens et le privilège de rendre les autres heureux à travers la musique. J'ai le sentiment que cela m'a été accordé à travers Sa grâce. Louange à Dieu !

Note de la pochette vinyle de l'album A Love Supreme

A Love Supreme (1965)

Titre : Pt. 1- Acknowledgement

Artiste : John Coltrane

Genre : Free Jazz, Blues

Origine : Hamlet (Caroline du Nord)

Membres :

Articles connexe :

La mère / Le fils

Pourquoi cette musique ?

C'est l'heure de parler de Papa.

A Love Supreme de Coltrane est l'un des albums Jazz les plus vendus au monde malgré la déroute auditive qu'il impliqua lors de sa sortie (et encore bien après), en effet, John Coltrane est à un tournant artiste au milieu des années 60 qui le font sortir des sentiers battus et l'invite à composer cet album concept en seulement une après-midi et en utilisant qu'une seule partition : Coltrane fait du Free Jazz. Son plus grand succès commercial mais également le début de son avant-gardisme.

L'histoire de cet album et de son auteur est passionnante, rien que pour la pochette de l'album, on sent que l'on a affaire à quelque chose de sérieux, en effet, quel producteur miserait sur une telle image pour vendre des vinyles ?! Et bien figurez-vous que Bob Thiele (producteur) a d'abord jeté cette photo à la poubelle, ayant peur de la réaction de son susceptible protégé face à un visage aussi dur et impénétrable. L'ironie veut que Coltrane trouva la photo dans la poubelle et dit à son producteur de l'utiliser pour la pochette... 

On peut même voir dans certaine biographie l'originale de la photo froissée !

Pourquoi le Blues ? Pourquoi Dieu ? Pourquoi la musique classique ?

Vous ne l'avez pas peut-être pas remarqué, mais j'ai classé cette musique dans le Blues. N'y voyez aucune hérésie de ma part, mais bien de la logique, la structure de la musique en 4 mouvements (très classique dans le sens Européen) repose essentiellement sur une improvisation tournant autour d'une... gamme pentatonique, c'est à dire 5 notes, c'est à dire : le Blues.

Ce qu'il faut comprendre avec cette logique c'est que Coltrane a transcender un genre à travers le Jazz alors même que le mot Jazz révulsait Coltrane, lui qui comme son prédécesseur Ellington qui avaient faire leur preuve dans la théorie classique mais qui ne pouvait évoluer dans ce monde trop blanc pour eux aux Etats-Unis à cette époque. Coltrane complexifia la musique africaine (et notamment Nigérienne, Fela en tête), développa l'oeuvre noire et composa lui-même SA musique sacré.

Car rajoutons au tableau que A Love Supreme est de la musique sacré, au même titre que les chants grégoriens et les liturgies de Bach. Coltrane fut connu pour avoir pris un virage spirituel important avec l'Islam qui lui permit d'arrêter la drogue et de reprendre possession de ses moyens humains et créateur, notez d'ailleurs qu'il fut contraint de quitter la formation légendaire de Miles Davis à cause de ça (Sacré Miles...). La 4eme partie de l'oeuvre se nomme d'ailleurs Psalm (Psaume en français) et le poème écrit par le compositeur lui-même qui accompagne l'album (citation plus haut) aurait de quoi étonner les oreilles les plus athées d'entre nous. 

Après tout, qu'importe le flacon...

Pourquoi aujourd'hui ?

Coltrane vient de sortir un nouvel album, alors j'en parle ! Non plus sérieusement, merci à Raphaël Imbert pour sa conférence sur le sujet (en juillet dernier à Alcazar), ainsi que pour sa performance à lui et à ses acolytes, un moment exceptionnel, ils nous ont joué l'album entier (en commençant même par Spiritual) et l'anecdote veut que Raphaël ait oublié son saxophone ténor et qu'il ait joué du Coltrane avec son... soprano ! (et quel batteur Mourad Benhammou !)

Je ne savais pas comment entrer dans l'univers de Coltrane, maintenant que j'y suis, j'y reste !

Que la musique soit avec vous, chaque jour !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article