Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Une ambiance d'avance.

22 Mars 2022 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Jazz Instrumental, Fusion

The Colours of Chloë est un album important à la fois pour Weber et pour la maison de disque ECM. Il est le plus connu et le plus influent des albums de Weber, et il définit une esthétique qui participe à la création de l'identité d'ECM.

Allmusic

The colours of Chloë (1974)

Titre : More Colours

Artiste : Eberhard Weber

Genre : Jazz, musique contemporaine

Origine : Sttugart (Allemagne)


Playlist Spotify


Pourquoi cette musique ?

W : La réception critique est excellente. The Colours of Chloë est considéré comme un album novateur, qui crée une esthétique différente. L'apport de The Colours of Chloë, outre une instrumentation originale, consiste surtout dans le traitement du temps et du phrasé, considéré comme nettement influencé par une esthétique « européenne ». Il met en avant un traitement poétique, par l'utilisation de mélodies romantiques ou naïves, supportées par un accompagnement proche de drone, et richement texturé. Le disque reçoit le Deutscher Schallplattenpreis en 1975.

Le succès de l'album met en difficulté Weber, qui peine pendant un temps à trouver comment aller au-delà des idées qu'il a développé dans Colours of Chloë, et notamment comment introduire plus d'influence européenne dans sa musiqu2. Les idées présentes dans l'album influencent plusieurs autres musiciens, entre autres Gary Burton, Pat Metheny, Jan Garbarek, Ralph Towner. Une conséquence importante pour Eberhard Weber est que son travail est remarqué par des musiciens américains, ce qui mène à sa participation à plusieurs albums de Gary Burton (Ring, Passengers) et Ralph Towner (Solstice, Sound and Shadows).


Pourquoi aujourd'hui ?   

Une musique décrite comme ambiante... pas vraiment d'accord. J'imagine mal ce son joué "en fond"...
Que la musique soit avec vous, chaque jour!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Perso, je préfère Yellow fields
Répondre