Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Couleur tex-mex.

23 Mai 2022 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Blues - Country Blues - Blues Rock

Le chanteur et harmoniciste texan Paul Orta s’est donc éteint le 16 mai 2019 à l’âge de 61 ans

Daniel Léon (Soul Bag)

Shake It (1996)

Titre : Shake It

Artiste : Paul Orta & The KingPins

Genre : Blues

Origine : Port Arthur (Texas)


Playlist Spotify


Pourquoi cette musique ?

Source : Soul Bag

Paul Orta vient de Port Arthur au Texas, où il est né le 6 septembre 1957. S’intéressant très jeune à la musique, il y est venu par Louis Armstrong qu’il avait vu dans un film, apprenant d’ailleurs la trompette dès l’âge de 7 ans. Un instrument qu’il va pratiquer pendant huit ou neuf ans, mais qu’il finira par le délaisser vers l’âge de 15 ans, déçu de ne pas pouvoir jouer davantage de jazz et de blues. Il le remplace donc par l’harmonica et semble apprendre très vite, car selon la biographie sur son site officiel, après trois mois il jouait déjà dans un groupe, le Bayou Boogie Band !

Les premiers harmonicistes qu’il entendit sont Billy Bizor (avec Lightnin’ Hopkins) et Sonny Terry, dont il gardera en partie la “rusticité” dans son jeu. Les “monstres sacrés” de l’instrument, Little Walter et les deux Sonny Boy, viendront plus tard… Avec son groupe initial, il tournera durant trois ans en Louisiane et au Texas, et il finira par s’installer en 1979 à Austin, ville où la scène blues est particulièrement active. Il forme un nouveau groupe (qui deviendra les Kingpins) et sa réputation grandit, ce qui lui vaut d’intégrer comme bien d’autres le club tenu par Clifford Antone, et lui permet de prendre une nouvelle dimension. En effet, il fréquente alors des bluesmen de premier ordre dont Jimmy Rogers, Snooky Pryor, Eddie Taylor, Sunnyland Slim, Hubert Sumlin, Matt “Guitar” Murphy, Pinetop Perkins, Henry Gray et Robert Lockwood, Jr. Trois d’entre eux le marquent particulièrement : Snooky Pryor, une grande source d’inspiration à l’harmonica, et Jimmy Rogers et Hubert Sumlin, avec lesquels il obtiendra des engagements sur la durée.


Pourquoi aujourd'hui ?   

Un peu de blues.
Que la musique soit avec vous, chaque jour!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article