Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Jour, Une Musique.

Il grande Lucio»

31 Mai 2022 , Rédigé par Léonard Sanchez Publié dans #Rock

Un spectre hante la musique italienne. Icône populaire ayant méthodiquement organisé sa disparition, Battisti reste, vingt ans pile après sa mort, «il grande Lucio». Célébrée bien au-delà des frontières de son pays, son œuvre n’a rien perdu de son influence et de ses charmes.

Libération

Il mio canto libero (1972)

Titre : Il mio canto libero

Artiste :  Lucio Battisti

Genre : Soft Rock

Origine : Poggio Bustone (latium) [Italie]


Playlist Spotify


Pourquoi cette musique ?

Peu porté sur les concerts et les passages à la télévision, réfractaire aux tentatives de la presse de percer sa vie privée, Battisti s'interdit dès 1972 toute apparition à son public, avec lequel il décide de ne plus communiquer « qu'au travers de ses chansons ». Il se tient fermement à cette ligne de conduite, et se contente d'accorder de très rares entretiens à des revues spécialisées (dont la dernière en 1982).

Après la rupture avec Mogol, il est rejoint comme parolier d'abord par son épouse, Grazia Letizia Veronese (sous le pseudonyme de « Velezia  ») puis par Pasquale Panella. Les derniers albums marquent un changement fondamental dans la relation avec les paroles et la structure musicale ouvertement tournée vers les sons monocordes et électroniques, assemblage parfois poussé aux limites de l'absurde, s’affranchissant des schémas traditionnels de la chanson italienne.


Pourquoi aujourd'hui ?   

Je ne pouvais pas finir cette semaine italienne sans un classique des années 70.

Che la musica sia con te, ogni giorno!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article